HKBU lance Turing AI Orchestra comme prochaine étape de la cocréation artistique par l’homme et l’IA



HONG KONG SAR – Media OutReach – 11 août 2022 – L'université baptiste de Hong Kong (HKBU) a annoncé aujourd'hui (le 9 août) le lancement du premier « Turing AI Orchestra » au monde en tant que la prochaine étape de son plan visionnaire visant à élargir la portée et à explorer les opportunités potentielles dans la cocréation artistique par l'homme et l'intelligence artificielle (IA).

Caption
(de gauche à droite) Prof Johnny M Poon, Mme Rosanna Choi, Prof James Tang Tuck-kong, Prof Alexander Wai, Prof Sun Dong, Dr Clement Chen, Prof Guo Yike, Mme Zhu Yihua, M. Mohamed Butt et Mme Christine Chow

Le Turing AI Orchestra est le premier ensemble d'IA au monde. Au moyen de la technologie de l'IA de pointe, l'Orchestre vise à atteindre une nouvelle forme de création et de performance artistiques symbiotiques entre les humains et les systèmes d'IA.

Le lancement de l'Orchestre a été annoncé lors du colloque international de l'homme, la machine, l'art et la créativité « Human, Machine, Art, Creativity: International Symposium » coorganisé par HKBU et le Hong Kong Productivity Council, au cours duquel des chercheurs et des artistes de renommée mondiale, issus du monde universitaire et de l'industrie, se sont réunis pour discuter du développement de la créativité artistique symbiotique de l'homme et de l'IA.

M. John Lee Ka-chiu, directeur exécutif de HKSAR ; M. Xu Jie, directeur général adjoint, Département de coopération internationale, Ministère de la science et de la technologie de la République populaire de Chine ; le Docteur Zhang Zhihua, directeur général, Département de la jeunesse du Bureau de liaison du Gouvernement populaire central à HKSAR, ont honoré l'occasion et ont prononcé des discours vidéo. Le Professeur Sun Dong, secrétaire à l'Innovation, la Technologie et l'Industrie du gouvernement de HKSAR a également prononcé un discours d'ouverture en personne.

Les autres invités officiels de la cérémonie d'ouverture étaient le Professeur James Tang Tuck-kong, secrétaire général du Comité de bourses universitaires ; Mme Zhu Yihua, directrice générale adjointe, Sous-bureau des nouvelles territoires du Bureau de liaison du gouvernement populaire central à HKSAR ; M. Mohamed Butt, directeur exécutif du Hong Kong Productivity Council ; le Docteur Clement Chen, président du Conseil et de la Cour de la HKBU ; Mme Rosanna Choi, trésorière du Conseil et de la Cour de la HKBU ; le Professeur Alexander Wai, président et vice-recteur de la HKBU ; le Professeur Guo Yike, vice-président (recherche et développement) de la HKBU ; Mme Christine Chow, vice-présidente (administration) et secrétaire de la HKBU ; et le Professeur Johnny M Poon, vice-président associé (recherche interdisciplinaire) de la HKBU.

Dans son discours, le directeur général M. John Lee Ka-chiu a déclaré : « L'université baptiste de Hong Kong, qui s'est engagée à découvrir et à soutenir les nouvelles technologies et les grandes idées, est un acteur majeur de la recherche et du développement dans le domaine des technologies artistiques. Le projet pionnier et innovant ‹ Building Platform Technologies for Symbiotic Creativity in Hong Kong (construire des plateformes technologiques pour la créativité symbiotique à Hong Kong) › est financé par le Conseil de bourses de recherche. Il s'agit de l'un des plus grands projets de recherche sur les technologies de l'intelligence artificielle en Chine. Il vise à faire progresser radicalement l'interaction entre l'homme et l'IA et à contribuer à la durabilité de notre écosystème artistique. »

Dans son discours de bienvenue, le Docteur Clement Chen a affirmé : « Avec l'émergence de la tendance à appliquer la technologie à la création artistique, nos chercheurs à la HKBU repoussent également les frontières des technologies artistiques pour transformer la création artistique et culturelle. Nous sommes également impressionnés et encouragés par l'augmentation du soutien offert par le 14e plan quinquennal et les efforts déployés par le gouvernement de HKSAR pour promouvoir et développer les technologies artistiques. Dans un tel contexte, nos importantes initiatives soutiendront et stimuleront sans aucun doute le développement des technologies artistiques à Hong Kong et permettront à la RAS d'occuper une position de leader dans le domaine des technologies artistiques sur la scène mondiale. »

Dans son allocution, le Professeur Sun Dong, secrétaire à l'Innovation, la Technologie et l'Industrie du gouvernement de HKSAR a déclaré : « En tirant parti du développement avancé des technologies de l'IA, les créations artistiques peuvent être transformées et propulsées à un niveau supérieur, apportant de nouvelles expériences au public et des avantages socio-économiques importants pour la ville. Je dois dire que l'université baptiste de Hong Kong a parfaitement démontré comment l'IA peut être une force créatrice dans le domaine de la musique, de l'art multimédia et de la danse lors du concert de gala annuel de son orchestre symphonique qui s'est tenu le mois dernier. Ce concert marque véritablement une étape importante dans l'histoire des technologies artistiques, en montrant la collaboration harmonieuse entre l'homme et la machine. »

En décrivant le concept du Turing AI Orchestra (TAIO), le Professeur Guo Yike a déclaré que ce dernier offrait une plateforme ouverte permettant aux artistes et aux scientifiques du monde entier de collaborer dans un environnement dynamique et innovant, et qu'il produirait des recherches révolutionnaires en matière d'IA qui bouleverseraient le monde de l'art.

« Le Turing AI Orchestra fait également écho à l'une des tâches énoncées dans la proposition de projet : la création d'un réseau d'art numérique et de politique, pour une collaboration symbiotique en matière de créativité et d'innovation politique connexe. Il est envisagé que le TAIO, en tant que base de développement dynamique et durable, puisse nous aider à mettre en pratique notre vision, notre philosophie et notre technologie par le biais de performances créatives dans le cadre d'une collaboration internationale active. En utilisant les technologies Blockchain, le TAIO réalisera le premier écosystème mondial d'organisation autonome décentralisée (DAO) pour la création d'œuvres d'art par la collaboration entre scientifiques et artistes.

Le TAIO promouvra l'éducation transdisciplinaire de la personne dans son ensemble auprès de la prochaine génération à Hong Kong. Il favorisera l'élaboration de politiques stratégiques par le gouvernement afin de guider le développement des industries culturelles et créatives de Hong Kong, contribuant ainsi à faire de Hong Kong un centre international d'échanges culturels et de commerce de la propriété intellectuelle, » a affirmé le Professeur Guo.

Outre le lancement du TAIO et la présentation des initiatives en cours de la HKBU en matière de créativité artistique symbiotique de l'homme et de l'IA, le colloque d'aujourd'hui a également abordé des sujets tels que les technologies permettant la création et la manifestation de l'art symbiotique, l'esthétique et les valeurs cognitives de la créativité artistique symbiotique, la nouvelle tendance de l'économie de l'art avec l'écosystème du Metaverse, les nouvelles questions soulevées par les nouvelles formes d'art dans la société et l'impact sur les acteurs de la communauté artistique, entre autres.

Après la première performance collaborative de l'homme et de l'IA de ce type au monde lors du Concert de gala annuel de l'orchestre symphonique de la HKBU le 14 juillet, le colloque d'aujourd'hui est un autre résultat clé du projet de recherche « Building Platform Technologies for Symbiotic Creativity in Hong Kong », qui bénéficie d'un financement de 52,84 millions de dollars de Hong Kong dans le cadre du programme de recherche thématique sous l'égide du Conseil de bourses de recherche.

Hashtag: #HKBU

发行人全权负责对本公告的内容
来源:

Hong Kong Baptist University

类别:

Education

阅读:

English, German, Spanish

发布于:

11 Aug 2022

过去的新闻稿

更多

立即联系 Media OutReach

立即联系我们